1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à RUEIL MALMAISON
  3. Un radar sonore en test

Un radar sonore en test

Publié le 14/02/2022

Courant février, un radar sonore sera installé avenue du 18-Juin-1940 afin d’enregistrer le bruit des véhicules. Rueil-Malmaison fait partie des sept villes qui se sont portées candidates pour tester cet outil en situation réelle avant sa mise en service définitive partout en France. Explications.

Stress, troubles du sommeil, effets négatifs sur le système cardiovasculaire et sur le métabolisme… La pollution sonore, particulièrement le bruit généré par les transports routiers, représente un enjeu majeur de santé publique. Un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement publié en 2020 indique qu’il touche 20% de la population européenne. De plus, les nuisances sonores affectent également la biodiversité, notamment la faune, telles que les chauves-souris, qui utilisent les sons pour se repérer.

Panneau de signalisation

Dès ce mois-ci, les automobilistes qui empruntent l’avenue du 18-Juin-1940 remarqueront d’abord le panneau de signalisation du radar sonore « officiel » (similaires à ceux indiquant le radar vitesse) puis l’engin lui-même. Le but : identifier un bruit, en déterminer l’origine et faire remonter les données de manière automatique

Obtenir l’homologation

Les radars sont actuellement expérimentés en situation réelle dans les villes témoins afin d’obtenir l’homologation. Une phase qui doit permettre de déterminer le seuil à partir duquel les automobilistes pourront être verbalisés Dans un premier temps, le seuil de tolérance devrait être relativement haut afin d’obliger les constructeurs automobiles et les conducteurs à baisser les décibels

Si le protocole est validé, les radars anti-bruit pourraient être pérennisés dès le début de l'année 2023 à l’échelle nationale.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous