Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Beauharnais, Agence immobilière RUEIL MALMAISON 92500

Le Marché de L'immobilier Ancien : ça va mieux !

Publiée le 31/08/2016

 

 

Il est plus que difficile de trouver des ombres au tableau pour le marché immobilier de l'ancien depuis quelques mois.

Le réseau CENTURY21 enregistre une augmentation de 14,4% du nombre de transactions entre le 1er semestre 2015 et le 1er semestre 2016.

Les prix de l'immobilier ancien semblent contenus et n'enregistrent qu'une légère remontée de 0,6% en un an.

La croissance de l'activité repose sur le fait que les acquéreurs sont portés par des taux d'intérêt extrêmement bas venant accroître leur pouvoir d'achat immobilier.

Dans ce cas, pas de surchauffe. Les  délais de vente raccourcissent légèrement pour se fixer à 95 jours. Bien que raisonnables, on est encore loin des délais les plus bas de 2004 à 64 jours.

 

ILE DE FRANCE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ILE DE FRANCE

La région Ile de France se situe un peu près entre les tendances hexagonales et les tendances parisiennes. Le prix moyen au m² francilien (3115€/m²) augmente légèrement plus qu'au niveau national (+0,8%).

Le nombre de transactions progresse, moins vite que la moyenne en France mais on note quand même une hausse de 10%.

En Ile de France, les acquéreurs achètent plus grand avec une superficie moyenne de 79,6m² pour un bien acheté (+2,2m² en 12 mois).

Le montant moyen d'une acquisition s'établit à 245 568 €; 308 486 € pour les maisons et 202 258 € pour les appartements.

La situation est hétérogène au niveau des départements. La Seine-et-Marne (-0,3%), la Seine-Saint-Denis (-1,3%) et le Val-d'Oise (-0,7%) voient leur prix moyen au m² diminuer. A l'inverse les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne connaissent une hausse de prix nettement supérieure avec respectivement +2,8% et +4,3%. Conséquence pour ces 2 départements, des volumes de vente plus faible que partout ailleurs.

 

HAUTS DE SEINE

 

Notre actualité